DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES (1879-1966)

Publié le par DESBONS Pierre

Les I.S.A. (Ingénieurs des Services Agricoles et l'organisation des productions. Journées d'études des ingénieurs des services agricoles. TOURS les 24-25 Mai 1962

Les I.S.A. (Ingénieurs des Services Agricoles et l'organisation des productions. Journées d'études des ingénieurs des services agricoles. TOURS les 24-25 Mai 1962

Indre-et-Loire 1903-1918


Période marquée par l'arrivée de Jean-Baptiste MARTIN, grande personnalité du monde agricole. En 1912 les chaires départementales d'agriculture deviennent les directions des Services agricoles. De 1914 à 1918, les DSA doivent faire face aux problèmes de ravitaillement et du manque de main d'œuvre.

 

1909

2 octobre 1909, Jean-Baptiste MARTIN fonde la Fédération des Coopératives laitières de Touraine Maine Anjou. En 1933, le siège social est au n° 13, rue Jehan-Fouquet à Tours et la Fédération compte 27 coopératives : 20 en Indre-et-Loire, 4 en Maine-et-Loire, 2 dans la Sarthe et 1 dans l'Indre. (Source : BMT* cote F688)

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2018/01/federation-des-laiteries-cooperatives-de-touraine-maine-anjou.html

23 octobre 1909, fondation du Club Avicole de Touraine (Sources : BMT_B3306 & BMT* cote Per1665)

1910

6 février 1910, création des premières Caisses Mutuelles Locales d'Assurance contre les Accidents Agricoles (16 caisses son créées). Le 15 novembre 1910, la Caisse de Réassurance fonctionne. (Sources : BMT* cote G833)

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2018/01/mutualite-agricole.html

1912

SERVICE AGRICOLE DU DEPARTEMENT D'INDRE-ET-LOIRE

rue Origet, 96, Tours.

PROFESSEUR DEPARTEMENTAL : Jean-Baptiste MARTIN directeur du service
PROFESSEUR SPECIAL : DELORME, à Chinon

Le Professeur départemental d'agriculture, ingénieur agronome (Jean-Baptiste MARTIN) : est membre de droit du Comice agricole de l'arrondissement de Tours. Il fait partie de l'Union des Comices et est rédacteur en chef de son organe : le Bulletin agricole et viticole. Il fait partie de droit de la Fédération des Associations Syndicats Agricoles et Viticoles de Touraine. Il est délégué du ministre de l'Agriculture auprès de la Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel d'Indre-et-Loire.

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/martin-jean-baptiste.html

1917

DIRECTION DES SERVICES AGRICOLES DU DEPARTEMENT D'INDRE-ET-LOIRE

rue Origet, 96, Tours.

M. MARTIN (J.B.), Directeur des services agricoles ;
M. DELORME, professeur d'agriculture à Chinon

Ce service comprend :
1° Des conférences dans les communes rurales ;
2° Un cours d'agriculture et de zootechnie à l'école normale de Loches et au collège de Chinon ;
3° Des consultations aux agriculteurs ;
4° L'organisation de champs d'expériences, de concours spéciaux, etc. ;
5° La statistique agricole et celle du ravitaillement, l'inspection des associations mutuelles agricoles, en un mot tout ce qui concerne l'agriculture du département, dans ses rapports avec les particuliers, les associations agricoles, la Préfecture, ou le ministère de l'Agriculture.

CONSULTATIONS GRATUITES : Martin, à Tours, le samedi de 9h. à midi ; Delorme, à Chinon, le jeudi de 2h à 5h.

 

Indre-et-Loire 1918-1929


Période de reprise après la Première Guerre Mondiale. La DSA d'Indre-et-Loire continue d'être dirigée par la forte personnalité de Jean-Baptiste MATIN jusqu'à son départ en retraite en 1929.

 

1920

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

rue Origet, 96, à Tours, Téléph.

M. MARTIN (J.-B.), Directeur des services agricoles,

Ce service comprend :
1° La collaboration à l'office départemental agricole ;
2° Des conférences dans les communes rurales ;
3° Un cours d'agriculture et de zootechnie à l'école normale de Loches et au collège de Chinon ;
4° Des consultations aux agriculteurs ;
5° L'organisation de champs d'expériences, de concours spéciaux, etc. ;
6° La statistique agricole et celle du ravitaillement, l'inspection des associations mutuelles agricoles, en un mot tout ce qui concerne l'agriculture du département, dans ses rapports avec les particuliers, les associations agricoles, la Préfecture, ou le ministère de l'Agriculture.

1923

Premier Congrès National D’AVICULTURE COMMERCIALE

Tenu à Tours le 12 mai 1923

Sous la Présidence d’honneur de M. Méline (ancien Ministre de l’Agriculture)

Présidence de M. GERMAIN, président de l’Office Agricole Départemental d’Indre-et-Loire

Mémoires et compte-rendus publiés par M. E. POHER (ingénieur des services commerciaux de la Compagnie d’Orléans et de M. J-B. MARTIN (Directeur des Services Agricoles d’Indre-et-Loire).

(Source : BMT* cote B3306)

 

1924

 

Le Préfet installe la Chambre d'Agriculture le 28 mai 1924 avec pour président M. MAHOUDEAU et secrétaire M. Jean-Baptiste MARTIN (Directeur des Services Agricoles)

 

1928

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

rue Jehan-Foucquet, 13 à Tours, Téléph 2.05.

M. MARTIN Jean-Baptiste, Directeur des services agricoles,
M. MERCIER, professeur d'agriculture, adjoint à la direction.

Le service de la direction des Services agricoles comprend :
1° En collaboration à l'office départemental agricole (direction technique et exécution des décisions prises) ;
2° Des conférences dans les communes rurales ;
3° Des cours d'agriculture et de zootechnie à l'école normale de Loches ;
4° Des consultations aux agriculteurs ;
5° L'organisation de champs d'expériences, de concours spéciaux, etc. ;
6° La statistique agricole et celle du ravitaillement, l'inspection des associations mutuelles agricoles, en un mot tout ce qui concerne l'agriculture du département, dans ses rapports avec les particuliers, les associations agricoles, la Préfecture, ou le ministère de l'Agriculture.

M. Jean-Baptiste MARTIN est Conseiller technique de l'Office Départemental Agricole

Indre-et-Loire 1929-1942


Période d'entre-deux guerres. Jean-Baptiste MARTIN est remplacé par Georges CONSTANT à la direction des Services Agricole (SA)

1929

Jean-Baptiste MARTIN prenant sa retraite, est remplacé par Georges CONSTANT au poste de directeur. Il est à noter que Jean-Baptiste MARTIN devenu une grande personnalité du monde agricole, va continuer à exercer des fonctions importantes en devenant président de la jeune Chambre d'Agriculture de 1931 à 1953.

1931

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

rue Jehan-Foucquet, 13, à Tours, Téléph. 22.36

M. CONSTANT, Directeur des services agricoles,
M. MERCIER, professeur d'agriculture, adjoint à la direction.

Le service de la direction des Services agricoles comprend :
1° Des conférences dans les communes rurales ;
2° Un cours d'agriculture et de zootechnie à l'école normale de Loches ;
3° Des consultations aux agriculteurs ;
4° L'organisation de champs d'expériences, de concours spéciaux, etc. ;
5° La statistique agricole et celle du ravitaillement ; l'inspection des associations mutuelles agricoles, en un mot tout ce qui concerne l'agriculture du département dans ses rapports avec les particuliers, les associations agricoles, la Préfecture, ou le ministère de l'Agriculture.

M. Georges CONSTANT est conseiller technique de l'Office Départemental Agricole.

1933

Le gouvernement demande à chaque DSA de fournir la situation de l'agriculture de leur département. Le rapport de M. CONSTANT est publié sous forme d'un ouvrage qui servira de référence jusqu'en 1960. Pour rédiger cette monographie agricole il s'entoure de spécialiste locaux : J-P GASSIES, MAC CARTHY, BLOT, Comte G. LECOINTRE (père de la comtesse Colette de Saint-Seine), et E. PECARD.

L'agriculture du département d'Indre-et-Loire, Tours, office régional agricole du Centre et de l'Indre-et-Loire, 1933, par Georges CONSTANT (directeur des services agricoles d'Indre-et-Loire). 288 pages.

CONSTANT (Georges), MERCIER (H.), Conseils pratiques aux agriculteurs […], Tours, impr. Arrault, 1933, 102 p. Bibliothèque de la Société Archéologique de Touraine (BSAT) cote BBH 3186/117

1938

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

rue Roger-Salengro, 81, à Tours, Téléph 22.96

M. CONSTANT, Directeur des services agricoles,
M. BARAT, professeur d'agriculture, adjoint à la direction.

Le service de la direction des Services agricoles comprend :
1° Des conférences dans les communes rurales ;
2° Un cours d'agriculture et de zootechnie à l'école normale de Loches ;
3° Des consultations aux agriculteurs ;
4° L'organisation de champs d'expériences, de concours spéciaux, etc. ;
5° La statistique agricole et celle du ravitaillement ; l'inspection des associations mutuelles agricoles, en un mot tout ce qui concerne l'agriculture du département dans ses rapports avec les particuliers, les associations agricoles, la Préfecture, ou le ministère de l'Agriculture ;
6° Comité départemental de l'Office du blé.

 

Indre-et-Loire 1942-1945

Période trouble de la deuxième Guerre mondiale. G. Constant est muté à Clermont Ferrand. Il est remplacé par plusieurs directeurs successifs qui devront assurer la ravitaillement et obéir aux directives du régime de Vichy.


1942

En février 1942 Georges CONSTANT est muté à Clermont-Ferrand par le gouvernement de Vichy.

Voici ce que nous dit le quotidien de la Nouvelle République lors de son décès en 1962

"Il ne quitta notre département que durant la guerre où son attitude française face à l’occupant le fit muter d’office à Clermont-Ferrand. La Libération le rendit à la Touraine."

Le 21 mars 1942, M. CLOUIN, professeur d'agriculture de 3ème classe à la DSA de la Sarthe est chargé à titre temporaire de la direction des Services agricoles d'Indre-et-Loire jusqu'à l'entrée en fonction de M. BONY directeur des services agricoles, titulaire.

M. François BEAUDOIN, ingénieur agronome, est nommé à titre temporaire Directeur des Services Agricole 1ère classe du département d'Indre-et-Loire par arrêté ministériel du 13 avril 1942. Ce fonctionnaire, sinistré et réfugié de la Moselle a été installé dans ses fonctions à Tours le 27 avril 1942.

1943

Le 14 avril 1943, M. François BEAUDOIN demande au Préfet, l'autorisation prendre quelques jours de congé dans la semaine après Pâques, du mardi 27 avril 1943 au mardi 4 mai 1943 avec pour motif : "Je dois en effet me rendre à Nancy et à Belfort". L'Inspecteur Général de l'Agriculture à Paris donne un avis favorable le 17 avril 1943 que le Préfet d'Indre-et-Loire communique à M. Beaudoin le 21 avril 1943.


1944-1945

Le 10 janvier 1944, M. Jean BARRAT, directeur adjoint à la DSA d'Indre-et-Loire (depuis le 30 décembre 1936 ; il venait de Péronne), est nommé à titre provisoire directeur des services agricoles d'Indre-et-Loire


DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

45, boul. Béranger, Tours. Tél : 22-96
Bureaux ouverts de 9h 30 à midi et de 14 à 17 heures.

Directeur adjoint : M. Barat

1945

Le 21 juillet 1945, M. BARRAT communique au Préfet d'Indre-et-Loire : "J'ai l'honneur de vous faire connaître qu'un service à la mémoire de M. BEAUDOIN, Directeur des Services Agricoles, fusillé le 15 avril 1945 en Allemagne, aura lieu mercredi prochain 25 juillet 1945 à 10h 30 à la Basilique Saint-Martin de Tours."

Le 1er août 1945, M. Jean BARAT est muté à la direction des services agricoles de Saône-et-Loire.

M. Georges CONSTANT reprend ses fonctions de directeur au services agricoles d'Indre-et-Loire

 

Indre-et-Loire 1945-1960

Période de reprise après la guerre. Début des "Trente Glorieuses". Forte expansion de l'agriculture.

"La mise à disposition des agriculteurs des connaissances techniques nécessaires à l'amélioration des facteurs de production. Les agriculteurs innovants forment alors les premiers CETA (Centres d'études techniques agricoles), GVA (Groupements de vulgarisation agricoles). Les pouvoirs publics financent les villages témoins (2 à 4 par département), développent un corps d'instituteurs et consolident dans chaque département les Directions des Services Agricoles (DSA). C'est le temps des champs de démonstration des effets des doses d'azote, du déploiement de l'idée de la révolution fourragère, etc. C'est surtout une époque dans laquelle l'idée de progrès est une idée positive, sans limites, qu'il suffit de s'approprier pour être gagnant ; l'idée que sa généralisation permettra à l'agriculture de contribuer à l'autonomie alimentaire du pays, vers la fin de la période, à celle de l'Europe..... La gestation de ce projet ne se fit pas sans mal. Les grandes manifestations du début du gaullisme sont là pour en témoigner. Mais le jeunes agriculteurs, très influencés par la JAC (Jeunesse agricole chrétienne, créée en 1929), contribuèrent largement à l'émergence de cette vision de la modernisation de l'agriculture qui marquera les décisions des pouvoirs publics au cours des années 1960" (1) 

(1) TERRIER Pierre, Chambres d'agriculture : d'un projet collectif à des services individualisés. 2008/1 N° 196-197, pages 160 à 165. https://cairn.info/revue-pour-2008-1-page160.htm

 

L'équipe de la DSA d'Indre-et-Loire s'étoffe : Georges CONSTANT reprend son poste de directeur à Tours, et quatre jeunes ingénieurs sont embauchés : Pierre ROBIN en 1943, Pierre MESTAT en 1947, Adolphe FATOUX en 1949 et Raymond MÉRILLON en 1950.

1948

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

45, boul. Béranger, Tours. Tél : 22-96
Bureaux ouverts de 9h 30 à midi et de 14 à 17 heures.

Ingénieur en chef, directeur des S.A., M. Constant
Ingénieur principal, directeur-adjoint, M. Goriou

 

1950

Le 17 juillet 1950 est crée par arrêté du Ministre de l'agriculture, l'Ecole d'Agriculture de Tours-Fondettes

1951

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

29, rue Michelet, Tours. Tél : 22-96

Bureaux ouverts de 9h 30 à midi et de 14 à 17 heures.

Ingénieur en chef, directeur des S.A., M. Constant

Ingénieur principal, directeur-adjoint, M. Mestat
Ingénieurs des S.A. : MM. Robin, FATOUX

Pierre ROBIN, ingénieur à la DSA d'Indre-et-Loire est nommé directeur de l'Ecole d'Agriculture de Tours Fondettes. Il reste à ce poste jusqu'à son départ en retraite en 1965

Chaque ingénieur prend une spécialité :


Arboriculture : Pierre MESTAT

Grandes cultures (céréales...) : Raymond MÉRILLON

Productions animales : Adolphe FATOUX

Viticulture : Georges CONSTANT

 

La DSA conduit des essais d'utilisation des engrais et publie les résultats :

CONSTANT (G.) et al., Deux années d'essais démonstratifs en Touraine […]. Campagnes agricoles 1951-52 et 1952-1953, Tours, Direction des Services agricoles d'Indre-et-Loire, s.d. [vers 1954], 60 p. BSAT cote BBH 3346/122

 

1952

L'Ecole d'agriculture d'hiver de Fondettes accueille sa deuxième et dernière promotion. Elle devient Ecole d'agriculture et accueille les élèves tout l'année scolaire.


Publication du premier manuel d'agriculture :

CONSTANT Georges (Ingénieur Agronome, Ingénieur en chef, Directeur des Services agricoles), MESTAT Pierre (Ingénieur Agricole, Ingénieur principal, Directeur-adjoint des Services agricoles), FATOUX Adolphe (Ingénieur Agricole, Ingénieur des Services agricoles), MÉRILLON Raymond (Ingénieur Agronome, Ingénieur des Services agricoles), Manuel complet de l’agriculture moderne. A l’usage des élèves des écoles d’agriculture d’hiver, des cours post-scolaires agricoles des cours par correspondance et des agriculteurs, Terre de Touraine, 1ère édition, Direction des Services agricoles d’Indre-et-Loire, Imp. Centrale de Touraine, Tours, 1952, 575 pages. ADIL cote 8°0364

1954

Publication du manuel d'enseignement ménager agricole :

CONSTANT G. (Ingénieur Agronome, Ingénieur en chef, Directeur des Services agricoles), MESTAT P. (Ingénieur agricole, Ingénieur principal, Directeur adjoint des Services agricoles), FATOUX A. (Ingénieur agricole, Ingénieur des Services agricoles), avec le concours de professeurs spécialisés d’enseignement ménager, Manuel d’enseignement ménager agricole à l’usage des élèves des cours post-scolaires ménagers agricoles et des cours par correspondance, La Ferme et le Foyer, publié par la Direction des Services agricoles d’Indre-et-Loire, Première édition, Imp. Centrale de Touraine, Tours, 1954, 460 p. Bibliothèque municipale de Tours (BMT) cote LS 640 FER

1955

DIRECTION DEPARTEMENTALE DES SERVICES AGRICOLES

29, rue Michelet, Tours. Tél : 23-96
Bureaux ouverts de 9h 30 à midi et de 14 à 17 heures.

Ingénieur en chef, directeur des S.A., M. Constant

Ingénieur principal, directeur-adjoint, M. Mestat

Ingénieurs des S.A. : MM. Robin, FATOUX

Publication de la deuxième édition du manuel d'agriculture :

CONSTANT Georges (Ingénieur Agronome, Ingénieur en chef, Directeur des Services agricoles), MESTAT Pierre (Ingénieur Agricole, Ingénieur principal, Directeur-adjoint des Services agricoles), FATOUX Adolphe (Ingénieur Agricole, Ingénieur des Services agricoles), MÉRILLON Raymond (Ingénieur Agronome, Ingénieur des Services agricoles), Manuel complet de l’agriculture moderne. A l’usage des élèves des écoles d’agriculture d’hiver, des cours post-scolaires agricoles des cours par correspondance et des agriculteurs, Terre de Touraine, 2ème édition, Direction des Services agricoles d’Indre-et-Loire, Imp. Centrale de Touraine, Tours, 1955, 508 pages. MESTAT  40

1958

Le 14 février 1958 est fondé le tout premier Syndicat des éleveurs de chèvres de Touraine, dont un ingénieur de la Direction des Services Agricoles Adolphe FATOUX sera la cheville ouvrière.

1959

Le 17 septembre 1959 la Chambre d'Agriculture créé un Service de Vulgarisation Agricole Technique et Economique.


1960

Publication de la deuxième édition du manuel d'enseignement ménager agricole

CONSTANT G. (Ingénieur Agronome, Ingénieur en chef, Directeur des Services agricoles), MESTAT P. (Ingénieur agricole, Ingénieur principal, Directeur adjoint des Services agricoles), FATOUX A. (Ingénieur agricole, Ingénieur des Services agricoles), MÉRILLON R. (Ingénieur Agronome, Ingénieur des Services agricoles), avec le concours de professeurs spécialisés d’enseignement ménager, Manuel d’enseignement ménager agricole à l’usage des élèves des cours post-scolaires ménagers agricoles et des cours par correspondance, La Ferme et le Foyer, publié par la Direction des Services agricoles d’Indre-et-Loire, Deuxième édition, Imp. Centrale de Touraine, Tours, 1960, 502 p. MESTAT 41

1962

On peut lire dans l'hebdomadaire L'Action Agricole de Touraine n°820 du vendredi 13 juillet 1962 dans les articles :

LA S.I.C.A (Société d'Intérêt Collectif Agricole). - VIANDE EST CONSTITUÉE : "M. G. Constant apporta l'appui de son Administration et, dans la manière caustique qui lui est familière et qui met l'assistance en bonne humeur, il rappela que le Ministre de l'Agriculture avait déclaré à des Agriculteurs mécontents qu'ils devraient d'abord s'organiser avant de se plaindre".

M. Georges CONSTANT est mort : "C'est avec une grande émotion que les agriculteurs du département ont appris la mort brutale de M. Constant, ingénieur en chef des Services Agricoles d'Indre-et-Loire. Bien que M. constant n'apportait plus sa collaboration à "Action Agricole" et manifestait une certaine réticence envers le syndicalisme agricoles, les cultivateurs de notre département avaient, depuis longtemps, apprécié ses capacités ; ses conseils étaient écoutés et mis en pratique".

1965

Raymond MÉRILLON, ingénieur à la DSA d'Indre-et-Loire, remplace Pierre ROBIN au poste de directeur de l'Ecole d'Agriculture de Fondettes.

 

Sources :

MESTAT_19

Périodique de la FNSEA, l'Action agricole de Touraine, aux Archives départementales d'Indre-et-Loire (ADIL) cotes :

2135PERC0001  pour la période 1945-1951

2135PERC0002  pour la période 1952-1954 ; 1956-1959 ; + quelques n° de 1957 à 1959

2135PERC0003  pour la période 1964-1965 ; 1972

Indre-et-Loire 1960-1966

Fin du rôle assuré par la DSA. Les organisations professionnelles prennent le relai.

1962

On peut lire dans l'hebdomadaire L'Action Agricole de Touraine n°820 du vendredi 13 juillet 1962 dans les articles :

LA S.I.C.A (Société d'Intérêt Collectif Agricole). - VIANDE EST CONSTITUÉE : "M. G. Constant apporta l'appui de son Administration et, dans la manière caustique qui lui est familière et qui met l'assistance en bonne humeur, il rappela que le Ministre de l'Agriculture avait déclaré à des Agriculteurs mécontents qu'ils devraient d'abord s'organiser avant de se plaindre".

M. Georges CONSTANT est mort : "C'est avec une grande émotion que les agriculteurs du département ont appris la mort brutale de M. Constant, ingénieur en chef des Services Agricoles d'Indre-et-Loire. Bien que M. constant n'apportait plus sa collaboration à "Action Agricole" et manifestait une certaine réticence envers le syndicalisme agricoles, les cultivateurs de notre département avaient, depuis longtemps, apprécié ses capacités ; ses conseils étaient écoutés et mis en pratique".

1965

Les Directions des Services Agricoles (DSA) deviennent les Directions Départementales de l'Agriculture (DDA). 

"En 1965, Edgard Pisani, ministre de l’agriculture, réforme les services extérieurs : il constitue le corps des ingénieurs d’agronomie, et fusionne des directions départementales des services agricoles (DSA) et services du génie rural pour former les directions départementales de l’agriculture (DDA), dont l’appellation sera complétée en 1984. On parle encore aujourd’hui des directions régionales et départementales de l'agriculture et de la forêt."

Raymond MÉRILLON, ingénieur à la DSA d'Indre-et-Loire, remplace Pierre ROBIN au poste de directeur de l'Ecole d'Agriculture de Fondettes.

1966

Le décret du 4 octobre 1966, marque le terme du service public de vulgarisation agricole, en le transférant à des organismes professionnels agricoles (CETA, Chambres d'Agriculture, GVA, GDA. Centres de Gestion, Instituts Techniques, etc...)

1967

Pierre MESTAT (Ingénieur agricole) publie un rapport dactylographié de 5 pages sur "L'Agriculture tourangelle" le 1er février 1967.

Indre-et-Loire, Directeurs SA

 

1880-1903 (Chaire départementale d'Agriculture)

DUGUÉ Alexandre

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/dugue-alaxandre-1852-1903.html

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/la-premiere-chaire-departementale-d-agriculture-d-indre-et-loire-1880-1903.html

 

1903-1912 (Chaire départementale d'Agriculture)

MARTIN Jean-Baptiste

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/martin-jean-baptiste.html

 

1912-1929 (Direction départementale des Services Agricoles)

MARTIN Jean-Baptiste

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/martin-jean-baptiste.html

 

1929-1942 (Direction départementale des Services Agricoles)

CONSTANT Georges

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/constant-georges-1899-1962.html

 

1942-1944 (Direction départementale des Services Agricoles)

BEAUDOIN François

 

1944-1945 (Direction départementale des Services Agricoles)

BARRAT Jean

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2018/01/barrat-jean-1911.html

 

1945-1962 (Direction départementale des Services Agricoles)

CONSTANT Georges

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/constant-georges-1899-1962.html

 

1962-1966 (Direction départementale des Services Agricoles)

RENOULT Raymond

Indre-et-Loire, Ingénieurs SA

BARRAT Jean 1936-1945

BEAUDOIN François : 1942-1944

BONAFÉ Auguste, 1907-

CAS Jean : 1961-

CONSTANT Georges : 1929-1962

DUGUÉ Alexandre : 1880-1903

DELORME : 1912-1917

DURANDEAU René : 1934-

FATOUX Adolphe : 1949-1977

FOUASSIER Louis : 1961-

GATIGNOL Jean : 1961-

GORIOU : 1948

MÉRILLON Raymond : 1950-1972

MERCIER Henri : 1926-1934

MESTAT Pierre : 1947-1973

RENOULT Raymond : 1963-

ROBIN Pierre : 1943-1965

CHRONOLOGIE GENERALE FRANCE

1837

La première Chaire d'Agriculture de France est créée à Bordeaux.

1867

Le 31 décembre 1867, arrêté du ministre de l'Instruction publique relatif à la création de postes de professeurs d'agriculture dans les écoles normales primaires et à l'inspection de cet enseignement dans les écoles primaires rurales

1874

Circulaire gouvernementale du 17 octobre 1874 émanée d'une commission spéciale nommée par M. le ministre de l'Instruction publique, mais après concert avec le ministère de l'agriculture, qu'une double mission serait imposée aux professeurs départementaux, nommés désormais au concours. Ils devaient d'une part faire un cours d'agriculture aux élèves de l'école normale primaire de chaque département, futurs instituteurs. Obligation leur était imposée d'autre part de donner un certain nombre de conférences nomades, sur divers points de la région, aux cultivateurs et instituteurs du pays.Les professeurs en charge de ces chaires seront nommés sur concours. Cette circulaire prescrit aux préfets la création de chaires d'agriculture dans chaque département. 

1876

La France compte une dizaine de chaires départementales d'agriculture.

1879

Loi du 16 juin 1879 organisant l'Enseignement communal et départemental de l'agriculture. Elle fixe pour objectif de doter tous les départements d'une Chaire d'Agriculture

1880

La Chaire Départementale d'Agriculture du département d'Indre-et-Loire est créée. Alexandre Dugué, nommé professeur, prend ses fonctions le 7 décembre 1880.

1885

La circulaire ministérielle du 24 décembre 1885 prescrit à chaque professeur départemental d'agriculture d'instituer des champs de démonstration pratique et champs d'études et de recherches

1903

Un décret de 1903 crée les corps et services des améliorations agricoles, qui deviennent en 1918 le corps et service du génie rural.

1912

Par la loi du 21 août 1912, les Chaires Départementales deviennent les Directions des Services Agricoles (DSA).

Elle en confie la responsabilité à des professeurs d’agriculture. A leur création, les missions des nouvelles directions sont les suivantes : vulgarisation des connaissances agricoles, enseignement de l’agronomie dans les établissements d’enseignement public, service des intérêts économiques et sociaux de l’agriculture, renseignements et statistiques agricoles, ravitaillement, direction des champs d’expériences, enfin la recherche et toutes les affaires intéressant l’agriculture à l’exclusion des questions vétérinaires et forestières

1918

Un décret de 1903 crée les corps et services des améliorations agricoles, qui deviennent en 1918 le corps et service du génie rural

1919

La loi du 6 janvier 1919 créé les offices agricoles départementaux et régionaux. L'office départemental est une création originale, organisme doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière. Il est administré par un conseil restreint de cinq membres désignés par le Conseil Général ; le Directeur des Services Agricoles en est le conseiller. Son service est l'organisme d'exécution.

1943

François TANGY-PRIGENT fonde en 1943, la Confédération Générale de l'Agriculture (C.G.A.)pour s'opposer à la Corporation Paysanne mise en place par le Régime de Vichy. 

1944

Création du premier C.E.T.A. dans la plaine de Versailles

1946

Un décret de 1946 crée les ingénieurs des services agricoles pour favoriser la reconstruction et la modernisation de l’agriculture.

Création de la F.N.S.E.A. (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles), issue de la C.G.A.

1954

Création des premiers Centres de Gestion

Texte officiel créant un Conseil National et des Comités Départementaux de Vulgarisation Agricole.

1959

Le décret du 11 avril 1959 sur la vulgarisation agricole, reconnaît toutes les initiatives publiques, professionnelles et privées. Les D.S.A. perdent leur monopole.

1960

Création des S.A.F.E.R. (Société d'Aménagement Foncier et d'Etablissement Rural) par la loi n° 60-608 du 5 août 1960.

1965

Les Directions des Services Agricoles (DSA) deviennent les Directions Départementales de l'Agriculture (DDA). 

"En 1965, Edgard Pisani, ministre de l’agriculture, réforme les services extérieurs : il constitue le corps des ingénieurs d’agronomie, et fusionne des directions départementales des services agricoles (DSA) et services du génie rural pour former les directions départementales de l’agriculture (DDA), dont l’appellation sera complétée en 1984. On parle encore aujourd’hui des directions régionales et départementales de l'agriculture et de la forêt."

"En 1965, il n'y a plus de service public de vulgarisation."

1966

Le décret du 4 octobre 1966, marque le terme du service public de vulgarisation agricole, en le transférant à des organismes professionnels agricoles (Chambres d'Agriculture, G.D.A. Centres de Gestion, Instituts Techniques, etc...

Ouvrages publiés par la DSA du département d'Indre-et-Loire ent 1933 et 1960
Ouvrages publiés par la DSA du département d'Indre-et-Loire ent 1933 et 1960
Ouvrages publiés par la DSA du département d'Indre-et-Loire ent 1933 et 1960

Ouvrages publiés par la DSA du département d'Indre-et-Loire ent 1933 et 1960

Syndicat national des ingénieurs des Services Agricoles.

LES SERVICES AGRICOLES,

leur passé, leur présent, garants de leur avenir.

Publié le 14 mars 1964

Dans ce rapport, les Ingénieurs des Services Agricoles essaient de défendre leur statut dans un contexte de réforme de la politique agricole qui leur est très défavorable. A cette date, ils ont perdu la majorité de leur prérogatives et leur corps sera dissout deux ans plus tard (décret du 4 octobre 1966).

 

Version pdf téléchargeable ci-après

 

LES SERVICES AGRICOLES, leur passé, leur présent, garants de leur avenir. (1964)

ANNUAIRE DES SERVICES AGRICOLES 1963

Cet annuaire préparé par le Syndicat National des Ingénieurs des Services agricoles, donne la situation des Ingénieurs des Services et des Travaux agricoles relevé au Ministère le 31-7-1963. 28 pages

Publié par le Syndicat National des Ingénieurs des Services agricoles, 42 rue du Louvre Paris 1er.

Don de M. Pierre MESTAT

Version pdf téléchargeable ci-après

 

ANNUAIRE DES SERVICES AGRICOLES 1963

BIBLIOGRAPHIE

 

Annuaires de Tours et du département d'Indre-et-Loire, 1880-1955, Archives municipales de Tours, cote 91Cxxx

Archives départementales des Bouches-du-Rhône : Les services agricoles

http://www.archives13.fr/archives13/CG13/cache/offonce/pid/382;jsessionid=2EED7AD313A707E861BC42B2AB44949B

 

Archives départementales d'Indre-et-Loire (ADIL)

Archives départementales d'Indre-et-Loire, Agriculture, Commerce et industrie 1800-1940. Répertoire numérique ses sous-séries 7M, 8M, 9M.
Services administratifs agricoles 7M 18-21
Organismes consultatifs agricoles 7M 22-71

 

Archives nationales : Agriculture ; Cabinet et services rattachés ; Contrôle financier (1957-1980)

https://www.siv.archivesnationales.culture.gouv.fr/siv/rechercheconsultation/consultation/ir/pdfIR.action?irId=FRAN_IR_012478

 

BOULET Michel, Un type original d'enseignant : Le professeur départemental d'agriculture (1836-1912) ; 23 Mai 2015, Publié dans #Histoire de l'école des paysans

http://ecoledespaysans.over-blog.com/2015/05/un-type-original-d-enseignant-le-professeur-departemental-d-agriculture-1836-1912.html

 

CARTIER Céline, Les organisations agricoles en Indre-et-Loire 1884-1961, Mémoire de maîtrise Tours, Dir. J-F. Eck, 2000
Bibliothèque universitaire UFR Tours, Histoire contemporaine n° 499

 

BOULET Michel, Encouragement, vulgarisation, développement. Du professeur d'agriculture à l'ingénieur d'agronomie ; 27 Mai 2015, Rédigé par Michel Boulet ; Publié dans #Histoire de l'école des paysans

http://ecoledespaysans.over-blog.com/2015/05/encouragement-vulgarisation-developpement-du-professeur-d-agriculture-a-l-ingenieur-d-agronomie.html

 

BOULET Michel, Il y a 150 ans : Auguste Petit-Lafitte, premier professeur départemental d'agriculture ; 24 Août 2015, Publié dans #Histoire de l'école des paysans

http://ecoledespaysans.over-blog.com/2015/08/il-y-a-150-ans-auguste-petit-lafitte-premier-professeur-departemental-d-agriculture.html

 

DESBONS Pierre, La première chaire départementale d'agriculture d'Indre-et-Loire (1880-1903), Bulletin de la Société archéologique de Touraine, Tome LXI, 2015, p. 225-231

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/02/la-premiere-chaire-departementale-d-agriculture-d-indre-et-loire-1880-1903.html

 

GERBAUX Françoise & MÜLLER Pierre. La naissance du développement agricole en France. Economie rurale, n° 159, 1984, pp. 17-22.

http://www.persee.fr/doc/ecoru_0013-0559_1984_num_159_1_3019

 

Larousse agricole 1921, p. 572-574, SERVICES AGRICOLES

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2017/06/larousse-agricole-1921.html http://biblio.rsp.free.fr/LA/

 

MOREL H. Les services agricoles. In : L’information géographique, volume 3, n°1, 1938. p. 11

http://www.persee.fr/doc/ingeo_0020-0093_1938_num_3_1_4840

 

MÜLLER Pierre, Le Technocrate et le Paysan, 173 pages, Editeur : Ouvrière (1 janvier 1984), Collection : Développement et civilisation, ISBN-13: 978-2708223479

 

ROLLAND Léon, L’histoire de la vulgarisation agricole en France avant 1966. In : Économie rurale, N° 159, 1984. pp. 11-16

http://www.persee.fr/doc/ecoru_0013-0559_1984_num_159_1_3018

Publié dans Organismes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article