UNION DES COMICES D'INDRE-ET-LOIRE

Publié le par histoire-agriculture-touraine

1886

 

 

Registre des délibérations du Conseil municipal de la ville de Tours

23 février 1886, 
p.154

Union des comices. Demande d'un local et d'une subvention.
L'ordre du jour appelle la lecture d'une lettre de M. d'Auxerre président de l'Union des comices, lequel demande pour l'exposition qui doit avoir lieu les 25 et 26 avril prochain :
1º L'attribution du local de l'école du Musée, mis à sa disposition l'année dernière ;
2º Le prêt du matériel décoratif ;
3º Enfin, une subvention pour donner plus d'éclat à la fête. 
M. le Maire rappelle qu'en 1885 une subvention de 700 francs fut accordée à l'Union des comices, sur la proposition de M. Ducrot.
Quant au local et au matériel décoratif, c'est l'affaire de l'administration. 
Si le Conseil désire avoir l'avis d'une commission touchant à la subvention, le renvoi pourrait être prononcé et l'étude faite d'urgence. 
Le renvoi à la Commission du budget est prononcé
 

1912

UNION DES COMICES

L'administration de l'Union des comices est assurée par voie de roulement entre les bureaux des trois comices (Tours, Loches, Chinon) Cette société sera dirigée en 1911 et 1912 par le Bureau du Comice de Chinon. Font également partie du Bureau de l'Union des Comices les présidents des trois Comices et le Professeur départemental d'agriculture. L'Union des Comices a pour organe : le Bulletin agricole et viticole rédigé par J-B Martin, ingénieur agronome.

Publié dans Organismes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article