BRETON Dalembert (1806-?)

Publié le par histoire-agriculture-touraine

Château de la Gitonnière à Genillé (Indre-et-Loire)

Château de la Gitonnière à Genillé (Indre-et-Loire)

Dalembert BRETON

Né en 1806

Propriétaire-agriculteur, domaine de La Gitonnière à Genillé. Le domaine de la Gitonnière comprend un château et 135 ha de terres.

Membre de l'Académie de l'Industrie

Membre de la Société Française de Statistique Universelle

En 1843, il est élu membre associé libre de la Société d'agriculture d'Indre-et-Loire.

M. BRETON, publie de nombreux articles dans les Annales de la Société d'Agriculture d'Indre-et-Loire et dans le Journal d'Agriculture Pratique. Il traite principalement de défrichement et de questions relatives à la gestion des entreprises agricoles.

En 1848, il est candidat pour installer la ferme-école départemental d'Indre-et-Loire. Sa candidature est refusée par le Conseil général car le domaine est trop petit. 

En 1859, le domaine de la Gitonnière est mis en vente par adjudication en 1859. Il est racheté par M. V. Lefèvre en 1860.

En 1863, il démissionne de la Société d'agriculture d'Indre-et-Loire.

1843

Admission à la Société d'Agriculture d'Indre-et-Loire

Annales de la Société d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres d'Indre-et-Loire. 1843.

Séances de juillet et août 1843

p. 116

La Société, après avoir entendu la lecture des différentes pièces proposées pour la séance publique et dont l'adoption est votée au scrutin secret, procède, par la même voir, à l'admission de MM. BRETON et le comte de MARSEUL en qualité de membres correspondants.

p. 125

Parmi les nouveaux collaborateurs, dont le choix, nous n'en doutons pas, sera sanctionné par l'approbation générale, votre section d'agriculture doit réclamer M. BRETON de Genillé, membre de l'Académie de l'Industrie et de la Société Française de Statistique Universelle, dont vous avez reçu deux mémoires sur l'agriculture du canton qu'il habite, celui de Montrésor ; un autre grand propriétaire, dans la même commune (Genillé), M. le comte de MARSEUL, qui dirige avec autant d'intelligence que de succès une exploitation de plus de 250 hectares.

1851

ADIL Recensement, Genillé, La Gitonnière, 1851 p. 24

 

BRETON Dalembert, propriétaire, célibataire, 45 ans

BRETON Sophie, bergère, célibataire, 42 ans

MARINIER Victoire, gagiste, célibataire, 31 ans

1856

ADIL Recensement Genillé, La Gitonnière, 1856 p. 53

 

BRETON Dalembert, propriétaire, veuf (célibataire ?), 50 ans

BRETON Victorine, sa soeur, célibataire, 47 ans

1859

Vente par adjudication du domaine de La Gitonnière

 

Journal des débats du mercredi 29 juillet 1859 (Gallica)
Adjudications
Propriété de la Gitonnière.
A vendre par adjudication le 8 août 1859, à midi, en l'étude de Me CHEVALLIER, notaire à Montrichard (Loir-et-Cher), en deux lots ou en un seul, la Propriété de la Gitonnière, en Touraine, composée de deux domaines, 135 hectares en terres, prés, bois, étangs, pâtures, bruyères, d'un seul tenant. Bâtiment d'habitation et d'exploitation au centre, granges, écuries, bergeries, porcheries, construits en pierre, couverts en tuiles plates. Production de colza, blé, avoines, fourrages et racines pour un nombreux bétail. Superbe entreprise d'amélioration foncière et agricole, facile, certaine, pour doubler rapidement, à peu de frais, les produits et la valeur foncière, communication facile en poste, deux fois par jour, pour la station d'Amboise ; chemin de fer de Paris à Tours, Nantes, le Mans, Bordeaux. Magnifique pays de chasse, étangs de pêche, sources d'eau vive, pierres calcaires. Fermier solvable offrant un long bail à 4 % du prix d'achat, ou l'exécution des améliorations en participation, ou la garantie d'un d'un bénéfice élevé à forfait, au choix de l'acquéreur. Jouissance de suite. On peut traiter de gré à gré, et acquérir avant l'adjudication s'il est fait des offres suffisantes. S'adresser pour tous renseignement, visiter les lieux et traiter, à M. BRETON, agriculteur à La Gitonnière, par Genillé (Indre-et-Loire).

Publié dans Personnage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article