Domaine agricole et château de le GITONNIÈRE à Genillé (Indre-et-Loire)

Publié le par histoire-agriculture-touraine

Château de la Gitonnière à Genillé (canton de Montrésor)

Château de la Gitonnière à Genillé (canton de Montrésor)

Château de le GITONNIÈRE (Genillé)

http://lieuxditsdetouraine.blogspot.fr/2016/04/genille-la-gitonniere.html

Ce domaine a porté les noms de : La Gittonnière et La Gitonnerie (XVIIIe siècle), La Gitonnière (XVIIIe siècle, carte de Cassini), La Gitonnière (1831 et 1966, cadastre).

Il relevait censivement du Grand-Meursain. Il a été possédé par les religieuses de La Bourdillière (prieuré de la Bourdillère), puis par l'abbaye de Beaumont-lès-Tours (1790).

 

Site officiel de la mairie de Genillé : http://www.genille.eu/

Propriétaire de 1830 à 1860

M. Dalembert BRETON

Propriétaire cultivateur

voir lien ci-après

http://histoire-agriculture-touraine.over-blog.com/2018/04/breton.html

1859

Vente par adjudication du domaine de la Gitonnière

Journal des débats du mercredi 29 juillet 1859 (Gallica)

Adjudications

Propriété de la Gitonnière.

A vendre par adjudication le 8 août 1859, à midi, en l'étude de Me CHEVALLIER, notaire à Montrichard (Loir-et-Cher), en deux lots ou en un seul, la Propriété de la Gitonnière, en Touraine, composée de deux domaines, 135 hectares en terres, prés, bois, étangs, pâtures, bruyères, d'un seul tenant. Bâtiment d'habitation et d'exploitation au centre, granges, écuries, bergeries, porcheries, construits en pierre, couverts en tuiles plates. Production de colza, blé, avoines, fourrages et racines pour un nombreux bétail. Superbe entreprise d'amélioration foncière et agricole, facile, certaine, pour doubler rapidement, à peu de frais, les produits et la valeur foncière, communication facile en poste, deux fois par jour, pour la station d'Amboise ; chemin de fer de Paris à Tours, Nantes, le Mans, Bordeaux. Magnifique pays de chasse, étangs de pêche, sources d'eau vive, pierres calcaires. Fermier solvable offrant un long bail à 4 % du prix d'achat, ou l'exécution des améliorations en participation, ou la garantie d'un bénéfice élevé à forfait, au choix de l'acquéreur. Jouissance de suite. On peut traiter de gré à gré, et acquérir avant l'adjudication s'il est fait des offres suffisantes. S'adresser pour tous renseignement, visiter les lieux et traiter, à M. BRETON, agriculteur à La Gitonnière, par Genillé (Indre-et-Loire).

 

Publié dans Domaine agricole

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article