AMPÉLOGRAPHIE

Publié le par histoire-agriculture-touraine

2019

L'odyssée des cépages, beaucoup d'appelés ... et peu d'élus - Jean-Michel Boursiquot


https://www.facebook.com/groups/Caapg/permalink/10157953769167579/?sfnsn=scwspmo&extid=xjt5P6ehD92fkS2S


Le 20 novembre 2019 à 20h, au Centre Rabelais de Montpellier.


L’étude des variétés de vigne constitue une discipline particulière, dénommée « ampélographie » (littéralement, description de la vigne), terme proposé en 1661 par le Dr Sachs (Allemagne). Combinant botanique, agronomie et génétique, ses objectifs sont de décrire, identifier et évaluer les variétés de vigne mais aussi de mieux connaitre leur origine et comprendre leur évolution.  Après avoir précisé sa position dans la systématique, cet exposé sera l’occasion d’aborder l’origine de la vigne, sa domestication, sa diffusion et son développement jusqu’à nos jours au regard des apports récents de la génétique. La diversité exceptionnelle de cette plante sera présentée en relation avec ses deux principaux modes de propagation : la reproduction sexuée (croisements, hybridation) et la multiplication végétative (bouturage, greffage).
Jean-Michel Boursiquot est professeur d'ampélographie à Sup Agro, responsable de l'option d'ingénieur Viticulture - Œnologie et du master Vigne et Vin. Ses recherches se concentrent sur la gestion des ressources génétiques vigne, l'analyse de la diversité et la caractérisation phénotypique et moléculaire de la vigne, l'étude de l’évolution de la vigne et de ses polymorphismes (inter, intra-spécifique et intra-variétal), l'ampélographie, l'identification et la connaissance des variétés. Distingué chevalier, puis officier de l'Ordre du Mérite Agricole, il a également obtenu le mérite de l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin. Il a à son actif 103 publications scientifiques, 14 contributions à des chapitres de livres et 125 communications orales ou conférences dans des congrès ou symposiums. Ses compétences sont connues à travers le monde : il a été président de l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, expert au Comité Technique Permanent de la Sélection, membre du conseil scientifique à l'Institut Français de la Vigne et du Vin ...


Vidéo réalisée par Antoine Bourlier (MSH SUD), dans le cadre de l'Agora des Savoirs
Cette vidéo est une co-production entre Montpellier 3M et la MSH SUD.


https://www.youtube.com/redirect?q=https%3A%2F%2Fwww.montpellier.fr%2F3806-savoirs.htm&redir_token=qOQuddvuaR2M0EW4_BvyWwpqt-x8MTU4MDExNTA0NEAxNTgwMDI4NjQ0&v=qUQ3Tjt_Nh0&event=video_description
 

2021

Jean-Michel Boursiquot : « Les variétés résistantes issues d’hybridations interspécifiques ne peuvent pas être considérées comme des cépages de Vitis vinifera"

Suite au statut de Vitis vinifera confirmé pour les variétés résistantes Inrae-ResDur par l’Office communautaire des variétés végétales (OCVV), la question de modifier leur statut en France fait débat. Jean-Michel Boursiquot, professeur honoraire d’ampélographie à Montpellier SupAgro, a souhaité expliquer son point de vue. Nous publions sa tribune.

Publié le 15 juin 2021

https://www.reussir.fr/vigne/jean-michel-boursiquot-les-varietes-resistantes-issues-dhybridations-interspecifiques-ne-peuvent

Publié dans viticulture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article