PULLIAT Victor (1827-1896)

Publié le par histoire-agriculture-touraine

Victor PULLIAT

Né le 17 avril 1827 à Chiroubles (Rhône) (Beaujolais)
Décédé le 12 août 1896 à Chiroubles (Rhône) (Beaujolais)

PULLIAT Victor, La vigne américaine et la viticulture en Europe. Mâcon, Chronique de juin 1891.
PULLIAT Victor., La vigne américaine et la viticulture en Europe, Mâcon, n° 5 Chronique de mai 1892.

Viticulteur, ampélographe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Pulliat

 

http://chiroubles.plaforet-jambon
Victor Pulliat est né le 27 avril 1827 au Domaine de Tempéré à Chiroubles. A 7 ans il perd son père. Sa mère le place en étude aux séminaires de Semur et l'Argentière. Très jeune, il se livre avec passion à l'étude des plantes, à leur culture, s'intéressant aux rosiers, aux arbres fruitiers et à la vigne. Ayant découvert le livre du célèbre viticulteur, le comte Odart, il commence sa collection des cépages les plus divers (elle en comptera plus de mille), avec le concours de tous les ampélographes du monde viticole. etc...


 

1896

Journal d'agriculture pratique. 1896. 6ème année. Tome II (juillet à décembre)
p. 294-295


Nécrologie
Nous avons le vif regret d'annoncer la mort de M. Victor Pulliat, directeur de l'école pratique d'agriculture d'Ecully. M. Pulliat avait créé, à Chiroubles, une belle collection de vignes françaises et étrangères, et il s'était déjà fait connaître par d'importantes études ampélographiques, publiées dans le Vignoble, lorsque survint la crise du phylloxéra.
L'éminent viticulteur ne fut pas longtemps à reconnaître que les cépages américains pouvaient seuls sauver d'un désastre le vignoble français ; unissant ses efforts à ceux de Planchon, il entreprit une active campagne dans le journal de la Vigne américaine et contribua pour une grande part à la reconstitution des vignes. Il eut la satisfaction de voir que l'œuvre à laquelle il avait consacré vingt-cinq années de sa vie, et pour laquelle il avait soutenu tant de lutte, était en pleine voie de prospérité.
Quand une chaire de viticulture fut établie à l'Institut national agronomique, M. Pulliat en fut nommé, à la suite d'un concours, le premier titulaire en 1884. Quelques années après, il quitta cette chaire pour revenir dans le Beaujolais et diriger l'école d'Ecully.
M. Pulliat était membre associé de la Société nationale d'agriculture de France et président honoraire de la Société régionale de viticulture de Lyon. La mort l'a enlevé le 12 août à l'âge de soixante-neuf ans. Par ses travaux, ce savant modeste a acquis des titres impérissables à la reconnaissance de viticulteurs.
Sur l'initiative de la Société de viticulture de Lyon, une souscription est ouverte pour élever un monument à la mémoire de M. Pulliat ; une première liste s'élevant à 2 490 fr. vient d'être publiée dans laquelle la Société de viticulture est inscrite pour 1 000 fr. Les adhésions et les souscriptions sont reçues par cette Société et par M. Battanchon, directeur de la Vigne américaine, à Mâcon.
 

Publié dans Personnage, viticulture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article