CASTEL Pierre (1849-1906)

Publié le par histoire-agriculture-touraine

CASTEL Pierre (1849-1906)
CASTEL Pierre (1849-1906)
CASTEL Pierre (1849-1906)

CASTEL Joseph-Pierre
Né le 4 décembre 1849 à Carcassonne (Aude),
Décédé le 1er février 1906 à Carcassonne (Aude),
Fils d’Eugène Castel avocat puis banquier, et d’Anna Teisseire,
Epoux de Thérèse Denille avec qui il aura 5 enfants.
Avocat, Ingénieur de l’École Centrale des Arts et Manufactures, président de la Société d'Agriculture de l'Aude

Domicilié à Carcassonne, 71 Grand'Rue

Propriétaire du domaine de Paretlongue
Viticulteur, hybrideur de vigne.
 

Obtentions d'hybrides de vignes

https://plantgrape.plantnet-project.org/fr/porte-greffe/196-17%20Castel

216.3 Castel, issu de Couderc 1616 x Vitis Rupestris du Lot
196-17 Castel, issu de Couderc 1203 (V. Vinifera x V. Rupestris) x Riparia Gloire de Montpellier
4010 Castel, issu de Vitis riparia Grand glabre x (Aramon x Rupestris Ganzin n°1)

1906

Nécrologie

Journal d'agriculture pratique, 1er semestre, 1906.
p. 164
La région méridionale est frappée d'un autre deuil. M. Pierre Castel, qui fut secrétaire et président de la Société d'agriculture de l'Aude, vient de mourir à l'âge de 56 ans. C'est encore un des défenseurs les plus dévoués de la viticulture qui disparaît prématurément après avoir rendu de grands services.
Il avait été élève de l'Ecole des Arts et Manufactures, puis avait fait des études de droit et s'était fait inscrire en 1877 au barreau de Carcassonne. Dès 1880, il entreprit une véritable œuvre de bénédictin sur son domaine de Paretlongue. M. Castel a hybridé plus de 3 000 grappes et ces grappes ont donné par le semis de leurs pépins 150 000 types différents qui ont été mis à l'épreuve dans un champ d'expériences d'une étendue de 12 hectares ; de ces laborieuses recherches, quelques nouveaux cépages sortiront sans doute, qui pourront être employés avantageusement comme producteurs directs ou comme porte-greffes. M. Castel a été un digne émule des Millardet et des Couderc et la viticulture bénéficiera de ses travaux.
Deux discours ont été prononcés sur la tombe de M. Castel, par M. Malric, au nom de la Société d'agriculture de l'Aude, et par M. Estanove au nom du groupe toulousain des anciens élèves de l'Ecole centrale.
 

Publié dans Personnage, viticulture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article